RSS

Bienvenue sur Mes Carnets de Recettes où j'envisage de regrouper toutes mes recettes préférées. Gastronomie française évidemment, mais pas seulement ...

Vacances à Vincci Nozah Beach Hammamet

Vacances d'été ! Notre traditionnel petit séjour de vacances à l'hôtel Vincci Nozah Beach Hammamet.


Après avoir passé les deux portails où des agents de sécurité vérifient notre "voucher" de réservation, laisser-passer indispensables pour pénétrer dans les lieux. Le taxi nous dépose sous le porche de la porte d'entrée.






Très vite, nous sommes acceuillis par le responsable de la réservation, qui nous confirme que notre chambre est prête, dans l'aile centrale, pour plus de proximité avec les espaces de vie de l'hôtel.  Après avoir fait les formalités d'entrée, règlé le solde de notre forfait commandé par l'agence Promohotel.com, on nous gratifie d'un joli petit cadeau de bienvenue, un bracelet qui ne nous quittera pas jusqu'à notre départ. Puis notre sesame, la carte magnétique faisant office de clé maintenant dans tous les hôtels de bonne catégorie.




 Un groom nous accompagne avec les bagages jusqu'à la chambre. Toujours une série de couloirs, on n'a l'impression qu'ils n'en finissent plus* ! 
Enfin, la chambre avec vue sur mer : 


chambre

Vue mer

Nous n'avons pas trop le temps de s'installer, le restaurant nous attend. Il est près de 13 heures. 

Le restaurant 

Ouvert depuis midi, le gros des clients est déjà passé. Nous retrouvons à l'entrée des têtes connues qui nous offre de larges sourires et nous souhaitent la bienvenue. 


Buffet froid les hors d'oeuvres

Buffet chaud couscous et autres plats

Buffet chaud : douida

Buffet desserts pâtisseries, fruits, glaces

-=-=-
Le lobby, devant le comptoir de l'accueil, c'est le point de rencontre de tous les internautes. En attendant les repas, ou à la fin, il y a souvent affluence. Ce qui rend parfois les connexions assez difficiles. Excellent exercice pour une cure de désintox à Internet !!! 




-=-=-

Installation dans la chambre, quelque repos une petite sieste, bien méritée. Ce sera piscine pour la première baignade. 




Après cette petite remise en forme, quelques brasses dans la piscine, et quelques minutes au soleil, il faut être prudent. Retour, à la chambre, douche et petit tour du domaine, 




L'espace terrasse, à la fois pour prendre l'apéritif ou le thé après déjeuner, se transforme en espace détente lors de la veillée.








Une grande fresque représentant une scène de la vie rurale de la Tunisie, servait l'année précédente, de fonds à l'espace de présentation de certains plats tunisien.



Cette année le tableau a été amélioré, avec un rappel du décor de la tente berbère, et des ustensiles dont se servaient les femmes.


Indispensable à toute famille, le Kanoun, pour se chauffer, mais aussi pour cuisiner. en argile, on y plaçait le charbon de bois, sur lequel on disposait les plats qui préparaient lentement le repas. Généralement un bouillon "le broudou" cuisiné avec de la viande et des légumes, qui réduit ; on ajoute une liaison à l'oeuf pour terminer;

Utilisation actuelle du kanoun, 
De nos jours encore, le kanoun est beaucoup utilisé, pour préparer le dîner l'été, par exemple. les femmes s'installe dehors, sur la terrasse, mettent le Kanoun avec des piments et quelques tomates, jusqu'à ce que la peau craque, puis elles les épluchent, les réservent dans le pilon, avec de l'ail, du sel et du carvi, jusqu'à obtenir une purée assez grossière. Servie dans un plat avec de l'huile d'olive, parfois garnie d'oeuf dur et de thon à l'huile. 

Voilà le régal du Nabeulien, l'été. Il se ramasse avec du pain, sans couverts ! 






D'autres recettes, le B A ba de la cuisine tunisienne, dans un livre, (épuisé)
dont je possède heureusement une vieille édition des années 1976. 









Quelques branches de laurier sauce, un chapelet de piments qui sèchent des éléments typiques de nos latitudes méditerranéennes.  Quand aux vieux vaisseliers de cuisine, ils trouvent leur place, dans cette salle de restaurant, pour disposer les divers condiments et sauces.






Le dîner se fera en général à l'extérieur, lorsque la température sera supportable. Sous de grands palmiers.




















le jour de la cuisine tunisienne : 
Chacun son assiette, panaché au choix du buffet de spécialités tunisiennes. Nous goûterons tous les soirs l'étendue de la gastronomie de la région du Cap Bon. 

Riz jerbien, coucous aux légumes ... la mlouhia, la pastèque;


Beignets de courgettes et d'aubergines, pommes de terre, mergguez, tajines, 

[Bientôt quelques recettes à la fin de l'article]

-=-=-
Après le dîner, les différents lieux de vie sont animés par l'équipe. Soit proche de la terrasse bar, au début de la soirée, puis pour ceux qui le souhaitent près de la plage dans l'amphithéâtre. Soit au "night club" !
Accès à la plage et à l'amphi

Après une bonne nuit, nous allons découvrir les petits déjeuners. Pour les anciens, traditionnellement les lève-tôt, premier service. 

On peut constater que le photographe n'était pas bien réveillé, ou c'était le téléphone peut-être ...  Toujours proposés sur les buffets, pour tous les goûts, de quoi se régaler d'un petit déjeuner copieux. De petites viennoiseries, des pains, des confitures, des gâteaux, des oeufs à toutes les modes, des fromages blancs, des crudités, des fruits ... 

Puis le préposé aux beignets arrive, et prépare les fameux "bambalouni" !




omelette aux crudités, dattes, "bambalouni"



Quelques artistes se révèlent lors de la préparation des décors. Des fruits, des légumes se transforment sous leurs doigts en fleurs. Même le boulanger aura à coeur de marquer ses productions ... 


fleur de pastèque

Fleurs de melons

Vincci Nozha Beach 



Un très grand merci à notre chef Karim et à toute son équipe des cuisines du Nozzah Beach !



Sans oublier tous les personnels du restaurant, qui du matin au soir assurent les trois services,  la bonne mise en place, des buffets et des tables. 



Je n'oublierais pas les petites mains, qui discrètement, tiennent les balais et les serpillères, afin de réparer les petits ou gros incidents. Verres et tasses qui se renversent par terre, ou assiettes trop remplies par des "yeux plus gros que les ventres" qui débordent parfois au raz des buffets, qu'il faut nettoyer rapidement, afin d'éviter des glissades, et autres accidents aux personnels ou aux clients ... 


Toutes et tous qui oeuvrent pour que notre séjour se déroule au mieux, soyez remerciés ! Je compte sur Sami, le responsable image et qualité manager, pour faire part à tous de ces remerciements.


Equipe du Nozah Beach 

Vers la plage, aussi bien gardée, pour profiter enfin de quelques jours de vacances.

nouvelles attractions le parachute pour voir les choses d'en haut


plage gardée
Pour tenter une remise en forme, par des professionnels, le centre "l'Olympe Thalasso et spa"  est à votre disposision.

Traitement de l'arthrose entre autres par la frigithérapie. Une des dernières tendances des Thalassos, que j'ai particulièrement apprécié depuis l'année dernière, renouvelée cette année.

http://www.guide-thalasso.com/Gros-plan-sur-la-frigitherapie.html 

Voici en bref, ce qui vous attend, si lors de prochaines vacances, l'idée vous prenait de venir me dire bonjour en Tunisie ! 


pour rejoindre le site de l'hôtel, (publicité entièrement gratuite, juste pour faire part de notre satisfaction .  C'est pour cela que nous y revenons ! : https://www.vinccihoteles.com/fre/Hotels/Tunisie/Hammamet/Vincci-Nozha-Beach-Spa

A très bientôt ! 

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

Tunisie et son Patrimoine ! La Gastronomie : l'olivier

Un des symboles de la Méditerranée, l'olivier !

Il a besoin d'un climat bien spécifique pour s'installer dans une région et y apporter des moyens d'existence aux familles cultivant cette essence d'arbre. La Tunisie offre un territoire idéal dans ses plaines du Cap Bon au Sahel. 


Le Cap Bon 

Un peu d'histoire : 



25 juillet 2017 : L'ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d'Arvor, vient de rendre hommage à un des plus anciens spécimens d'oliviers tunisiens. Il a été surnommé l’olivier « d'Echrafun arbre vieux de 2500 ans qui a été planté par les Carthaginois » 




http://www.businessnews.com.tn/Olivier-Poivre-d%E2%80%99Arvor-en-admiration-devant-les-plages-du-Cap-Bon-,534,73843,3

Un exemple de culture de l'olive, dans le Sahel : (niveau de Sousse, sud du Cap Bon) où l'on trouve des champs d'oliviers : les oliveraies à perte de vue. 
 


L'oléiculture :toutes sortes d'activité avec l'Olivier.

La récolte des fruits lorsque les olives sont mures.On pourra voir le procédé d'extraction : 

http://www.huilerieanis.com/fr/extraction  


A tous les stades du travail de l'olive, on trouvera une utilisation du produit obtenu après l'huile. L’huile d’Olive est bénéfique pour la santé et la beauté non seulement par consommation mais aussi en l’appliquant sur la peau en forme de crème ou d’onguents. L’usage d’Huile d’Olive comme cosmétique remonte aux débuts de la culture de l’olive et aujourd’hui elle est entrain d’acquérir une renommée grandissante dans son aspect salutaire.



De nouveaux combustibles pour l'agriculture locale 

La culture de l’Olive et ses industries dérivées génèrent une série de sous-produits au pouvoir énergétique important,  utilisés comme combustibles de Biomasse. A travers une technologie adéquate, on peut obtenir des énergies thermiques, électriques et même du bioéthanol. Les sous-produits susceptibles de générer des sources énergétiques sont : le marc, les noyaux d’olives et les branches de coupes d’oliviers.



De l'olivier, on ne jette rien Une fois l'arbre débarrassé de certaines de ses branches, des artisans travaillent. Le moindre morceau de bois sera travaillé pour offrir aux amoureux des ressources de la région des souvenirs, utiles en cuisine, comme sur la table.


http://huiledolivetunisienne.com/artisanat-bois-dolivier/ 













A la maison, depuis l'Antiquité, on fait la cuisine avec l'huile des olives récoltées dans une production locale d'oliviers. De nombreux habitants de mon "bled", possèdent depuis des générations des champs à la périphérie, plantés d'oliviers, qui approvisionnent les familles pour l'année. Car on faisait ses provisions tout au long de l'année, des différents produits, pour une auto-suffisance. 



On pourra lire une page sur le blog "on ne lit jamais trop" http://onnelitjamaistrop.blogspot.com/2016/09/mes-lectures-de-lete-cetait-tunis-1920.html

Avoir un olivier chez soi, même et surtout s'il a poussé de façon spontanée, parce que un noyau d'olive s'est retrouvé en terre ! Un joli cadeau de la nature, même s'il n'est pas porteur de fruit, le symbole est là ! Depuis, nous ne jetons plus les noyaux des olives, mais nous les ajoutons dans la jardinière, aux pieds de ces premiers. 

 


page en construction ... à suivre

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS